Poudlard Renaissance


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Jordan- Houston, we've got a massive probleme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jordan R Mallory
Élève de Poufsouffle
Élève de Poufsouffle
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 02/08/2013
Année d'Étude : 5ième
Maison : Hufflepuff
Baguette Magique : Saule, 26,3 cm, plume de phénix.
Animal de Compagnie : Youri Gargarine le roi crapaud

MessageSujet: Jordan- Houston, we've got a massive probleme   Ven 2 Aoû 2013 - 23:09

Nom complet : Jordan Rosamund Mallory. Un duo de prénoms des plus disparate, voir étrange, héritage directe du passé hippy-grano-progressiste des parents de Jordan qui, dans un excès philantropiste, décidèrent de lui donner deux prénoms: un ultra-féminin et l'autre plus androgyne, afin qu'elle choisissent en grandissant celui qu'elle préfèrerait pour la désignée.
Surnom(s) : Peut importe, du moment que ça ne touche pas de près ou de loin son deuxième prénom
Sexe :  féminin
Âge :  15 ans
Nationalité : Américaine
Lieu de Résidence : L'année des dix ans de Jordan, la famille Mallory a quitté la petite ville de Bath, dans l'État du Maine aux USA afin de s'installer  pour une durée de temps indéterminée sur l'île d'Islay dans les Hébrides Écossaises
Année d'Étude :  5ième

Physique :
Pas très grande,  portant d'épaisses lunettes au bout de son nez, une poitrine quasi absente, mais des hanches larges agrémentées de quelques kilos superflus, Jordan ne correspond pas, aux premiers abord, aux canons de beautée traditionnels. Elle est d'ailleurs très complexée par son physique et, crise d'adolescence oblige, plutôt que d'essayer de tirer le meilleur des attributs lui ayant été offert par dame nature, la jeune fille cherche plutôt à se cacher derrière un style à mi-chemin entre l'étudiante nerdy et la marginale, portant tout ce qui lui tombe sous la main sans discernement et avec un manque flagrante de bon goût. Par ailleurs, ses cheveux, qu'elle porte court en une sorte de bob informe sont teint régulièrement, alternant les couleurs flamboyantes et déjantées, le vert étant sa teinte de prédilection.

Pourtant, si elle s'en donnait la peine, elle pourrait être mignone: ses lunettes encadrent de grands yeux d'un noisette doux aux reflets émeraudes et bordés de longs cils naturellement courbés. Elle a une bouche aux lèvres généreuses et dessinées en coeur qui s'étirent en un sourire rieur encadré de profondes fossettes. Ses sourcils interrogateurs sont bien dessinés et trahissent l'auburn naturels des cheveux de la jeune fille, ses pommettes rosées encadrent un nez non pas droit et fin, mais bien proportionné à son visage rond où s'égarent quelques taches de rousseurs. Et bien que sa coupe de cheveux soit loin de faire l'unanimité, celle-ci permet malgré tout de mettre en évidence un cou long et gracieux.

Caractère : 

Ayant passée son enfance à battre la campagne, vivant en marge de la société seule avec ses parents que ce soit aux États-Unis, en Grande-Bretagne ou perdue entre les deux, Jordan n'a jamais été très doué pour les interactions sociales, encore moins pour se faire des amis. Timide, maladroite en société et manquant de confiance en elle, elle n'est pas des plus populaires et malgré son accoutrement bigarré, elle n'aime pas recevoir l'attention d'une foule. Elle ne ressent pas le besoin d'être entouré d'une foule d'amie, se contentant d'une poignée d'irréductibles antisociaux comme elle, envers qui elle est d'une fidélité à tout épreuve, devenant presque violente quand il s'agit les défendre. Généreuse et altruiste, elle trouve quand même le moyen de rire sans arrêt avec ceux qu'elle aime et estime, leur dévoilant son côté hyperactif et bout-en-train ainsi que son imagination débordante. Elle a la fâcheuse tendance à souhaiter avoir réponse à tout, balançant au nez de tous des faits scientifiques comme argument, ce qui a tendance à énerver royalement autrui, mais dont elle n'a aucunement connaissance. Elle est également sujette à des sautes d'humeurs intempestifs, surtout quand elle n'arrive pas à remplir les objectifs qu'elle s'est donné, perd un argumentaire ou qu'on lui refuse quelque chose qu'elle désire énormément: elle peut alors devenir d'une humeur massacrante et bouder pendant de longue période, accumulant enfantillages, crise de colère ainsi qu'une mauvaise foi abérante.

Elle est par ailleurs une étudiante douée et travaillante, qui toute sa vie, tente de pallier au côté un peu mystique et «retour aux sources» de ses parents par une connaissance scientifique en béton. Petite, elle a toujours été très attirée et impressionnée par les sciences naturelles: elle cherchait dans le sable des squelettes de dinosaures, construisait des volcans en papier maché, batissait avec assiduité un herbier détaillé de plantes réelles ou imaginaires... Née la même journée, à sept ans d'intervalle, du premier pas de l'homme sur la lune, Jordan y vit toute son enfance un signe qu'elle devait elle-même devenir astronaute, développant pour la chose une passion proche de l'obsession. Apprendre qu'elle appartenait au monde sorcier fut pour elle un choc, car cette révélation ébranlait la foi qu'elle avait en la science et ses fondements. Heureusement, elle a pu trouver dans la magie des équivalences à ses passions, délaissant les matières plus théoriques comme l'arithmancie où l'histoire de la magie, qui lui semble un peu fabulistes face aux réalités moldus elle se passionne plutôt pour l'astronomie, la botanique et les potions, ses trois domaines de prédilection, sans compter le cours de Soins aux créatures magiques qu'elle à sélectionné comme option chaque fois que cela était possible.

Outre le volet scolaire, elle dessine à temps perdu. N'ayant pas de talent particulier en la matière, elle affectionne cependant les bandes dessinées et écrit des comics books depuis sa jeunesse. Cependant, seul son cercle restreint d'amis à eut l'immense honneur de lire les aventures de The Space Witch, une socière intrépide voyageant dans l'espace.


Histoire : 

Keith et Mary Mallory se sont rencontrés et mariés dans une commune perdue sur la Côte Est des États-Unis alors qu'ils venaient tous deux d'avoir vingt-trois ans. Keith, qui était là depuis bien trop longtemps, était un musicien qui composait et interprétait des chansons dénonçant la guerre et les abus du gouvernement. Mary qui venait tout juste d'arriver, était une fille de bonne famille, s'étant enfuie pour vivre «l'amour libre» pendant qu'elle était encore jeune et belle. Tombés amoureux dès le premier regard, ils furent «mariés» dans un champ en plein été, entourés d'inconnus à moitiés nus, des fleurs plein les cheveux, par Old Doug, le doyen de la commune qui était à moitié saoul. Ils durent malheureusement quitter les lieux idylliques de la commune dix mois plus tard quand Mary du se rendre à l'hôpital après une fausse-couche désastreuse qui lui fut presque fatale. Le couple décida de s'installer à Bath, petite ville au bord de l'Athlantique pour se remettre de l'épreuve et couler des jours heureux, cultivant leur potager, hébergeant quelques animaux, vivant de tout et de rien.

Bien des années plus tard, alors qu'ils n'y croyaient plus, Mary retomba enceinte. Cette fois-ci, tout se déroula parfaitement et le 21 juillet 1976, Jordan vit le jour. Ses parents, se rappelant l'enfant perdu jadis, jurèrent qu'elle serait la 8ième merveille du monde, la petite fille la plus aimée sur terre. La famille vécue un bonheur presque parfait, digne des meilleurs récits pour enfant, jusqu'à ce qu'à l'aube des dix ans de Jordan un incendie se déclare dans la maison Mallory, une vieille demeure victorienne faite de bois chambranlant. Personne ne fut blessé, mais la famille perdît tout. D'un éternel optimisme, Keith et Mary virent cela comme un nouveau signe du destin qu'il fallait donner à leur vie un nouveau sens. Comme ils ne pouvaient rien faire comme tout le monde, ils décidèrent de partir à l'aventure, pour finalement atterrir, sans trop savoir ni pourquoi ni comment, sur l'Île d'Islay, en Écosse, à travailler dans une distillerie pour confectionner du whisky.

Quelques mois à peine plus tard, ils recevaient  une lettre rédigée à l'encre verte, conviant leur fille dans une école de sorcellerie nommée Poudlard. D'autres moldus auraient pu y voir un canular où une horrible révélation, mais pas les Mallory. Au contraire, ils furent transportés de joie, rendus fous par la découverte d'un monde de magie dont ils se firent illico une image idyllique, à l'instar de ce qu'il recherchait dans la commune autrefois. Ils avaient bien remarqué les phénomènes parfois étranges qui entouraient leur fillette, mais s'étaient contentés de hausser les épaules, se disant que la nature était pleine de merveilles. Maintenant, l'idée que leur fille unique, la chose la plus précieuse pour eux sur terre, appartienne à un univers jouxtant le leur, peuplé de fées et de gobelin, semblait trop beau pour être vrai. Pendant les quelques mois qui la séparaient de sa rentrée à l'école, Jordan se vit adulée, traitée comme une élue parmi les simples mortels. C'est donc avec la plus grande appréhension qu'elle avait abordé le monde magique, angoissée à l'idée de ne pas être à la hauteur, et un peu rebuté par l'attitude de ses parents qui lui ventait la chose sans discernement et sans vraiment savoir en quoi la magie consistait.




Animal de Compagnie : : Youri Gargarine, un crapaud immense et couvert de pustules dont la couleur oscille entre le vert grisâtre et le brun et ressemblant à s'y m'éprendre à Jabba the hutt dans Star Wars. Il trône la plupart du temps sur la table de chevet de la jeune fille d'où il semble contempler la plèbe tel un monarque, attendant que la jeune fille daigne le nourrir.

Statut du Sang :  Née moldus

Type de Sorcier :  Sorcière marginale

Votre Baguette : Saule, 26,3 cm, plume de phénix. Elle diffuse une chaleur douce et rassurante quand la jeune fille la tient. Elle est l'un des biens les plus précieux de Jordan

Votre Patronus : Un hérisson


Bonjour. J'espère que c'est pas trop n'importe quoi. J'ai tendance à me laisser emporter quand je crée des personnages...


Dernière édition par Jordan R Mallory le Sam 3 Aoû 2013 - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Jordan- Houston, we've got a massive probleme   Ven 2 Aoû 2013 - 23:20

Bienvenue à Poudlard, Miss Mallory !
Très intéressant personnage, marginal et une manière d'écrire fort agréable !

Je pense que Jordan irait très bien à Poufsouffle ! Ma décision est prise !

Tu peux désormais te rendre à la cérémonie de répartition !

Amuse-toi ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-rebirth.forumactif.fr
 

Jordan- Houston, we've got a massive probleme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton est le probleme, pas la solution
» [probleme réglé] Apres avoir formaté mon ordi...
» Petit probleme :O (barre xp)
» [PROBLEME] Gestionnaire de tache...
» [Réservé] Destruction massive !!! [Rang S]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Renaissance :: Just Some Wizards :: Cérémonie de Répartition :: Sorciers Validés-